Lancement de AR Lenoble “mag 14”
 
 

Voilà près de 100 ans que le Champagne AR Lenoble est une histoire de famille ! Situé principalement à Chouilly, ce vignoble de 18 hectares est classé Grand Cru pour le Chardonnay et Premier Cru pour le Pinot Noir. Reconnu pour ses champagnes à la texture ample et ses bulles parfaitement intégrées, la Maison AR Lenoble est l’un des rares producteurs champenois à intégrer du Chardonnay Grand Cru dans tous les vins de sa gamme.

400x467
Dès leur arrivée dans la Maison, Anne et Antoine Malassagne font le choix d’élever des vins de réserve en fûts de 225 l en utilisant le principe de la réserve perpétuelle.

Quelques années plus tard, ils investissent dans des foudres de 5 000 l qui permettent un vieillissement plus lent que les fûts. 

Plus récemment, en 2010, ils complètent la réserve perpétuelle en conservant une partie des vins de réserve en magnum sous liège et agrafe. Dans ce flacon au rapport « liquide – oxygène » idéal, le vin vieillit sous CO2 à l’abri de l’oxygène – le liège ne laissant entrer que très peu d’air. Grâce à la destruction des levures par les enzymes du vin, dit phénomène d’autolyse, se développe une subtile  et exceptionnelle palette aromatique.

L’élevage de vins en magnums sous liège représente un très long processus et un investissement lourd mais le résultat en vaut la peine. Les vins gagnent incroyablement en précision et en fraîcheur. En particulier ceux issus du terroir de Chouilly dont la texture généreuse suppose une vinification extrêmement bien maîtrisée.

 

Si cette démarche fut, voici 8 ans, motivée par le souci de parfaire les vins, elle se révèle aujourd’hui visionnaire. Avec le réchauffement climatique et la baisse des acidités constatée ces 10 dernières années, la question de la fraîcheur des vins de réserve est devenue un vrai enjeu.

Avec « mag 14 », AR Lenoble s’y est préparé sans le savoir !

Chaque année, à chaque vendange, une partie de la récolte est assemblée à des vins plus anciens pour la mise en bouteille, le solde venant compléter les vins de réserve pour alimenter la réserve perpétuelle.

En 2010, pour la première fois, des vins de réserve ont été mis en magnum sous liège, fermés avec une agrafe, et ainsi stockés sur lies en cave pour une durée de 4 ans, minimum.

A la vendange 2014, comme chaque année, une partie de la récolte est ajoutée à la réserve perpétuelle, le solde servant de base à l’assemblage.

Quelques mois après la vendange 2014, Antoine Malassagne effectue les assemblages.

Cette étape consiste à assembler majoritairement des vins issus de la dernière récolte (2014), constituant la base de l’assemblage, avec des vins de réserve. Pour la première fois, cette année-là, ont été ajoutés à l’assemblage, des vins issus de la récolte 2010 ayant vieilli 4 ans en magnum sous liège.

L’assemblage réalisé, le vin est mis en bouteille, pour la prise de mousse cette fois, stocké sur lies plusieurs années en cave.

En 2018, après des années d’un long et patient processus d’élaboration, le Champagne AR Lenoble « mag14 » est enfin mis sur le marché. Il s’agit d’un assemblage issu majoritairement de la vendange 2014 avec des vins de réserve dont une partie a vieilli sur lies  en magnum sous liège.