GROS DEGATS DANS LE VIGNOBLE FRANCAIS
Marie-caroline Malbec
La nature souffre. Les propriétaires viticoles assistent, impuissants, aux ravages causés par le gel depuis une dizaine de jours.
Le scénario des dernières semaines est le pire qui pouvait arriver.
Mi avril, des températures plus douces, du soleil, et la nature se réveille d’un coup. Pour les vignes comme pour tous les autres arbres fruitiers, c’est le moment le plus délicat, les jeunes pousses sont fragiles à l’extrême, le froid est leur pire ennemi.
Les nuits du 20 et 21 avril, puis celles des trois derniers jours ont été fatales à l’ensemble du vignoble français. Et sans doute également à d’autres espèces fruitières…
400x467
150x180
Cette année, les viticulteurs étaient particulièrement inquiets, la vigne était en avance d’une quinzaine de jours… Les boutons floraux, les bourgeons, étaient en cours de floraison. La météo avait confirmé leurs craintes avec l’annonce d’une baisse importante des températures.
Les moyens pour protéger la vigne sont aléatoires, dans les plus petits vignobles, comme la Bourgogne, on peut installer des chaufferettes au milieu des vignes, mais ça ne suffit pas en cas de fortes gelées.
150x180
Il y a aussi les hélicoptères qui tournent au-dessus du vignoble mais là encore, la nature mène le jeu, si il fait trop froid, ça ne suffit pas et ce n’est évidemment pas à la portée de toutes les bourses. Malheureusement les prévisions se sont avérées, le thermomètre a brutalement chuté de plusieurs degrés, descendant jusqu’à -6°C. quand on sait que la vigne en début de croissance est en danger à -1,5°C, on peut aisément imaginer les dégâts causés par le gel.
150x180
Le premier bourgeon est le plus productif. Si il gèle, un contre-bourgeon peut sortir à condition que le gel n’ait pas attaqué la plante trop profondément. Champagne, Bourgogne, Alsace, Saint Emilion, Médoc, Vallée de la Loire, Languedoc-Roussillon, des milliers d’hectares ont été gravement touchés.. Quel que soit le développement de la vigne, le millésime 2017, est d’ores et déjà fortement compromis.